Bienvenue aux radars double-face !

16 Juin 2014 | Actualités

Et oui, un nouveau venu fera son entrée à la rentrée 2014 : le radar double-face ! Tout nouveau, ce radar sera testé sur les routes Françaises dès septembre 2014. Objectif de sa mise en service : augmenter significativement le nombre de contravention exploitable !

 

Radar double-face en phase de test dès septembre 2015

Trop de clichés inexploitables, des radars vieillissants, le radar double-face semblerait être la solution adoptée par la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routière (DSCR). Le ministère de l’intérieur a donc fait savoir qu’il lancera son appel d’offre pour ces nouveaux appareils en juillet 2014. L’implantation des radars double-face se déroulera en septembre 2014 dans 4 départements (Alpes-Maritimes, Gironde, Rhône et Essonne) pour réalisation d’un test en condition réelle sur route de 3 mois.

Cependant, pas d’affolement les contraventions ne sont pas à craindre dans l’immédiat, l’objectif étant de tester l’efficacité de ces nouveaux radars, les contraventions ne seraient envoyées que fin d’année 2015. Si le test s’avère concluant, les radars double-face permettraient d’augmenter significativement le nombre de verbalisation. Un but à atteindre pour la DSCR qui déclare qu’aujourd’hui seulement la moitié des photos des radars fixes sont exploitables et qu’ainsi plus de 30% des flash vont directement à la poubelle.

l

Radars double-face, comment ça marche ?

Nous connaissons déjà les radars mobiles qui permettent eux aussi de flasher dans les deux sens, mais les radars double-face eux comment fonctionnent-ils ? Ces nouveaux radars, beaucoup plus précis, permettront de limiter le nombre de photos floues, en fournissant des photos de meilleure qualité, et surtout de pouvoir verbaliser un seul véhicule et ça même si plusieurs véhicules se trouvent le même cliché, ce qui est aujourd’hui impossible avec les radars actuels.

Il a donc été décidé d’installer deux types de ces radars double-face sur les routes des 4 départements, et plus précisément sur les lieux reconnus sensibles aux accidents :

– Un premier type de radar double-face sera capable de prendre deux photos simultanées de l’avant et de l’arrière du véhicule. Ces deux photos succinctes amélioreront la qualité des clichés, plus facile alors pour lire la plaque d’immatriculation.

– Un deuxième type de radar double-face permettra quant à lui de prendre dans un premier temps une photo de l’avant du véhicule puis, lorsque le véhicule aura dépasser le radar, de prendre une autre photo de l’arrière. Opération possible grâce à un appareil déporté de la cabine principale, ces clichés seront très utiles et utilisés pour les excès de vitesse où, dans ce cas, il est courant d’avoir plusieurs véhicules sur le même cliché.

Des photos plus nettes et des délits mieux appréhendés, vous l’aurez compris il nous sera alors de plus en plus difficile d’échapper à la contravention. À savoir que les radars double-face sont déjà utilisés depuis plusieurs années en Suisse.

Les radars mobiles, quasiment comparables aux radars double-face, ont quant à eux été mis en service il y a un peu plus d’un an sur nos routes. Ces radars mobiles, intégrés généralement sur des Renault Mégane et Peugeot 208, sont installés pour les voitures banalisées des forces de l’ordre et permettent de flasher dans les deux sens tout en roulant. À ce jour, ils ont réussi à verbaliser plus de 300 000 automobilistes.

Un chiffre qui doublera certainement avec l’arrivée des radars double-face. Notre conseil : soyez prudent sur la route !

Besoin de faire votre vidange ? Rendez-vous sur Avatacar.com, des prix web exclusifs vous y attendent !

bandeau_vidange