La future Renault Mégane 4 RS

1 Août 2016 | Actualités

Attendue au salon de Genève (mars 2017) ou à celui de Francfort (septembre 2017), la version sport de la Renault Mégane nouvelle génération, la Renault Mégane 4 RS (initiales pour Renault Sport) a été aperçue par motor1.com pendant sa campagne de tests. Avatacar vous explique les nouveautés et les changements à attendre !

 

À l’extérieur de la Renault Mégane 4 RS

Les photographes de motor1.com ont croisé le chemin d’une voiture très semblable à la Renault Mégane 4 GT, la plus puissante de la gamme avec jusqu’à 205 ch sous le capot. Il s’agissait d’un mulet de la future Renault Mégane 4 RS ! C’est-à-dire que le véhicule était en fait un prototype encore en test, une version qui n’est pas définitive puisque la carrosserie était celle d’une Mégane 4 GT.

Toutefois, à l’arrière du véhicule, on observe un changement ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire au premier coup d’œil, la voiture n’est pas équipée de quatre sorties d’échappement. Les deux sorties les plus grosses, sur les côtés sont factices et ne sont pas reliées au système d’évacuation des gaz d’échappement. Ce sont des éléments esthétiques.

Vue Arrière - Future Renault Mégane 4 RS

 

Pour le moment, peu d’informations ont été données par la marque au losange au sujet de la Renault Mégane 4 RS. Il n’y a qu’une seule certitude sur le nombre de portes du véhicule : la voiture sera disponible uniquement en 5 portes.

Néanmoins, on peut imaginer que la future Renault Mégane 4 RS empruntera certains éléments à la Mégane 4 GT, de la même gamme. On peut penser par exemple aux blocs optiques, aux portières ou encore aux vitres.

Du changement peut-être aussi attendu au niveau des boucliers, à l’avant et à l’arrière de la voiture pour améliorer son aérodynamisme. Le bouclier constitue la partie basse de la carrosserie, à l’avant et à l’arrière. Son but est de protéger les occupants de la voiture ou les piétons en se déformant facilement, en cas de choc. Contrairement à un pare-chocs, son rôle n’est pas de protéger la carrosserie puisqu’il en fait partie intégrante.

Vue Avant - Future Renault Mégane 4 RS

 

Et au niveau de la mécanique ?

Pour l’instant, on ne sait pas si la future Renault Mégane 4 RS sera équipée du système 4Control (les 4 roues sont directrices). Ce système est de plus en plus présent sur les véhicules de la marque française. À faible vitesse, lorsque le conducteur tourne le volant, les roues avant pivotent normalement et les roues arrière pivotent légèrement dans le sens inverse. Le rayon de braquage est plus important, ce qui facilite les manœuvres à vitesse réduite. À vitesse plus importante, si le conducteur agit sur le volant, les roues arrières tournent du même côté que les roues avant, seulement l’angle est plus faible. Cette aide améliore la conduite lors des changements de direction rapides.

 

Le système 4Control est le même que sur le Renault Espace :

 

La future Renault Mégane 4 RS sera sûrement équipée d’un moteur à 4 cylindres.

Pour tenir tête à la Ford Focus RS qui délivre une puissance de 350 ch, un moteur plus puissant serait le bienvenu sur la future Renault Mégane 4 RS. Deux hypothèses sont soulevées :

  • La future Renault Mégane 4 RS pourrait avoir une puissance de 275 ch (voire au-delà) si la voiture est équipée du même bloc moteur que l’actuelle Mégane RS Trophy-R
  • L’utilisation du même moteur que la future Alpine pourrait permettre à la voiture d’atteindre une puissance encore plus élevée, jusqu’à 330ch !

Le moteur pourrait être associé à une boîte de vitesse manuelle ou une boîte automatique à double embrayage EDC (Efficient Dual Clutch, le nom qu’a donné Renault à cette boîte de vitesse) avec 7 rapports. Pour en savoir plus sur les différents types de boîtes de vitesse, consultez notre article qui vous explique tout !

Il est encore impossible de savoir si la future Renault Mégane 4 RS sera équipée d’une transmission intégrale avec les 4 roues motrices (c’est-à-dire que chacune des roues est entraînée par le moteur).

 

 

bandeau_roue_complete

 

Images : motor1.com