ORNIKAR, première auto-école virtuelle !

28 Juil 2014 | Actualités

Vous êtes jeune et avez des difficultés à financer votre permis ? Il est temps pour vous de découvrir Ornikar, première auto-école en ligne de France proposant des prix défiants toute concurrence ! Clamant le droit à « un permis pour tous », cette start-up s’engage à proposer les prix les plus bas possibles afin de rendre le permis plus accessible. Comment ? En réduisant certains coûts imputables aux auto-écoles classiques, Ornikar arrive à diviser par deux voire trois le prix du permis ! Solution en adéquation avec la réforme du permis annoncée en mai par le gouvernement, Ornikar devrait donc avoir toutes les cartes en main pour faire un sans faute. Mais est-il possible de réformer le monde des auto-écoles en voulant l’emmener surfer la vague du web ? Avatacar.com vous répond !

 

Ornikar : un concept innovant

Créée par deux jeunes entrepreneurs, Benjamin Gaignault et Alexandre Chartier, la start-up Ornikar a reçu de nombreux prix lors de sa présentation aux concours d’entrepreneuriats :

  • Elle a obtenu le prix « Innovons ensemble » de l’édition 2014 par Moovjee Moovjee
  • Ornikar a aussi reçu le prix « Coup de cœur du jury » de l’édition 2014 de la Startup Academy Startup Academy
  • Elle est également arrivée première au concours #101Projets 2014, ce qui leur apporte le soutien des trois géants du web Jacques-Antoine Granjon (PDG de vente-privée), Xavier Niel (Directeur de Free et propriétaire du journal Le Monde) et Marc Simoncini (Dirigeant de Meetic). Cette réussite leur a également valu une aide financière de 25 000 €.#101projets
Benjamin Gaignault et Alexandre Chartier, Ornikar

B. Gaignault et A. Chartier, Dirigeants d’Ornikar. © Edouard Ducos

Un concept innovant, reconnu dans le monde du web et de l’entrepreneuriat, Ornikar se différencie des auto-écoles « classiques » par leur fonctionnement 100% en ligne (excepté pour les heures de conduite bien sûr). Toute la préparation de votre permis se passe sur le net : réalisez des sessions d’entraînement de code en ligne, réservez et modifiez vos heures de conduite en ligne, choisissez votre moniteur en fonction de votre localisation et de votre affinité avec celui-ci (évaluation des moniteurs après chaque heure de conduite)… Une gestion qui en devient donc très simple et rapide car tout peut-être réalisé de chez vous avec votre Smartphone ou votre ordinateur.

Des sessions de code disponibles tout le temps ainsi qu’une plage horaire de cours de conduite de 6h à 23h et 6 jours sur 7… Une disponibilité des prestations qui permet de passer le permis tout en étant étudiant ou même salarié. Élément très important et à ne pas négliger car il s’agit du frein majeur dans l’inscription au permis aujourd’hui. Avec des auto-écoles qui ferment à 19h, combiner travail ou études en même temps de passer le permis requière une grande rigueur horaire ! Malheureusement, beaucoup de Français qui sont de nos jours disponibles qu’à partir de 18 / 19h (soit l’heure de fermeture de certaines auto-écoles) se retrouvent bloqués en semaine pour les cours. Il restera donc le samedi mais ce créneau de réservation est régulièrement pris d’assaut par les candidats, il faudra alors compter sur les heures de code ou de conduite disponibles sur le long terme et donc rallonger la durée de préparation à votre permis.

Autre point à souligner : des heures de conduite jusque 23h. Soit offrir la possibilité aux candidats de s’entrainer sur route de nuit ! Chose que peu d’auto-écoles ne peuvent proposer (ou alors pendant la période d’hiver), les candidats pourront rouler de nuit avec un moniteur à leur côté. Entrainement très appréciable pour certaines personnes, le premier trajet de nuit étant tout autant impressionnante que le passage sur l’autoroute !

Ornikar a donc choisi de répondre à ces besoins récurrents en proposant des prestations avec une grande flexibilité, de quoi permettre à beaucoup de candidats de passer leur permis sans contraintes horaires.

Ceci dit, d’autres personnes comptent bien profiter de cette flexibilité… Les moniteurs indépendants ! Travaillant avec des moniteurs indépendants diplômés par l’État (B.E.P.E.C.A.S.E.R), Ornikar leur permet une gestion plus souple de leur planning ainsi qu’une rentabilité de leur activité plus intéressante. Certains moniteurs pourront facilement combiner deux emplois, ce qui est souvent le cas actuellement, en donnant des heures de conduite tôt le matin de 6h à 8h et le soir de 20h à 23h tout en gardant une activité professionnelle en journée. « Ca doit permettre de revaloriser les moniteurs, qui ne sont pas reconnus, souvent mal payés. Ceux qui viennent nous voir ont majoritairement 30-35 ans, et sont des déçus du système actuel » précise Alexandre Chartier. La start-up prévoit de ne prendre qu’une faible commission sur les heures de conduite réalisées, elle mise en revanche sur le nombre de moniteurs et les quantités d’heures allouées. Privilégier la quantité globale pour mieux servir l’individu, telle est leur vision.

Téléchargez le Communiqué de presse d’Ornikar.  

 

Des prix tout petits petits !

En combinant un local plus petit (et sans les contraintes de sécurité auxquelles sont soumises les agences classiques), un réseau de moniteurs indépendants et des formules repensées, Ornikar est capable d’afficher une première formule de permis au prix de seulement 690€ ! Contre un permis à 1 500€ en moyenne en agence classique.Monnaie permis

Ce pack « Candidat libre » comprend l’entrainement au code en ligne, un livre de code, l’accès à la plateforme de réservation des heures de conduite, 20 heures de conduite et le kit candidat libre (livret d’apprentissage à la conduite et le Cerfa pré-rempli pour l’inscription en Préfecture). Cette formule explique son prix majoritairement par l’inscription aux examens qui est faite par le candidat lui-même ! Ornikar fournit les Cerfa déjà pré-remplis et la liste des documents à transmettre à la Préfecture pour l’inscription au code et à l’examen de permis. Puis, le candidat s’inscrit lui-même en candidat libre pour passer ses examens.

Ce procédé est peu connu, mais il a l’avantage de diminuer les coûts administratifs pour l’auto-école !  Donc de diviser le coût d’un permis par deux voire trois fois son prix initial. Une aubaine pour tous les candidats. Ainsi, la formule « Candidat libre » constitue une bonne base pour se lancer dans le permis !

À noter que, par la suite, si vous avez besoin d’heures de conduite supplémentaires, elles sont disponibles à la carte ou en forfait à 34,90 € / heure. Pour le reste, un autre pack « Candidat classique » est aussi proposé à 990€. Sauf que pour celui-ci, Ornikar se charge de toute la partie administrative dont l’inscription aux deux épreuves à la Préfecture.

 

Des tarifs qui restent très compétitifs sachant que le prix « classique » d’un permis de conduire avoisine les 1 500 € (données du Ministère de l’Intérieur) et que l’heure de conduite supplémentaire serait facturée à 50 € / heure (en région parisienne) selon une Enquête de l’association de consommateurs CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) réalisée en août 2013 sur un panel de 447 auto-écoles.  

 

Ornikar, tout a y gagner mais… Aussi simple que ça ?

Un concept innovant, des prix défiants toute concurrence, une réponse à l’appel du ministère de l’intérieur visant un permis moins cher… Il fallait s’attendre à ce que les auto-écoles réagissent !

Au moment de sa création, Ornikar avait pris le parti d’aller voir quelques professionnels du milieu pour leur proposer une collaboration. Un partenariat donnant-donnant, entre une agence en ligne et des agences physiques, une aide précieuse pour certaines auto-écoles n’ayant pas encore pris le tournant du web (par manque de temps ou de moyens) et un gage de confiance supplémentaire pour Ornikar qui aurait pu répondre présent sur les deux fronts, celui du web et des agences physiques. Malheureusement, les deux auto-entrepreneurs n’avaient reçu aucun retour positif sur cette proposition.

Une volonté de partenariat aujourd’hui clairement affichée sur leur site où un lien « Que vous soyez moniteur ou auto-école, travaillez avec Ornikar ! » est présent en bas de page. Alexandre Chartier et Benjamin Gaignault persistent « Aujourd’hui, nous appelons les auto-écoles à travailler avec nous. Elles ont de l’expérience, nous avons une vision moderne, intégrant le numérique. » Ceci dit, ce premier pas n’aura pas suffit à calmer la réaction des auto-écoles.

Réseau auto-école Ornikar

Assignée en justice par six syndicats du secteur (CNPA, Unic, FNEC, Unidec, CNSR et Unisdeca), Ornikar se voit mettre des bâtons dans les roues. Répondant à l’accusation d’activité illicite d’auto-école car ne disposant pas encore de son agrément, le Tribunal de Commerce de Paris a néanmoins statué en faveur de la start-up le mercredi 09 juillet 2014 (Lire l’Ordonnance du jugement Ornikar).

En effet, les syndicats considéraient que la mise en ligne du site, même vitrine (non actif) et sans dispenser de cours de conduite, constituait tout de même une activité illégale de la profession. Il leur était aussi reproché d’afficher volontairement des prix très bas sans même attendre d’avoir l’agrément nécessaire qui permettrait de les justifier « officiellement ». Les plaignants demandaient donc la fermeture définitive du site ainsi que de leurs pages Facebook et Twitter.

Un des éléments mis en avant par les deux accusés lors de leur jugement : leur site effectivement vitrine. Un site sur lequel n’est affiché que les futurs tarifs et qui n’est absolument pas cliquable. Aucune inscription en ligne ne peut être faite, aucune heure de conduite ne peut être réservée, le site actuel d’Ornikar reste un site informatif.

Ornikar a donc remporté cette victoire face à ses accusateurs en juillet. Une victoire qui ne reste pas sans restriction, la société se voit dans l’obligation de supprimer les tarifs affichés sur son site (à défaut de devoir régler une amende journalière de 1 000 € par jour supplémentaire d’affichage) jusqu’à l’obtention de son agrément.

 

L’agrément, autre bataille quotidienne d’Ornikar. La start-up se bat maintenant depuis plus de 6 mois pour l’obtention de leur agrément par la Préfecture afin de pouvoir enfin exercer leur activité d’auto-école. Un agrément qu’il est coutume de recevoir sous 10 jours à 3 semaines. Après un premier avis défavorable par le comité, composé des plaignants ayant assigné la société en justice, Ornikar a renouvelé sa demande et attend son agrément maintenant depuis plus de 210 jours. Sans cet agrément, Ornikar ne peut pas exercer son activité, une barrière de taille.

Ornikar n’a donc pour le moment aucun recours si ce n’est que les deux gérants ont lancé une pétition #PermisPourTous pour les aider dans l’obtention de l’agrément. Cette pétition rassemble aujourd’hui près de 6 000 signataires. Soutenus par un grand nombre d’internautes, aidés par les retombées médiatiques de leur jugement, le dernier rendez-vous qui pourrait marquer un tournant décisif pour la société a eu lieu le mardi 15 juillet 2014, les deux auto-entrepreneurs ont été reçus par le premier ministre de l’intérieur pour présenter l’ensemble de leur projet… Lire le Communiqué de Presse Rencontre Ministère de l’Intérieur / Ornikar.

Affaire à suivre !

 

Vous venez d’obtenir votre permis et vous souhaitez trouver des prix intéressants pour l’entretien de votre voiture ? Retrouvez-nous sur avatacar.com !

bandeau_aide_ala_conduite