Tesla S P100D : 613 km d’autonomie ou 504 km ?

26 Sep 2016 | Actualités

613 km d’autonomie pour une voiture électrique ? C’est le nouveau résultat obtenu par le constructeur Tesla pour le modèle S P100D et sa nouvelle batterie de 100 kWh. Silencieuse, jolie et économique… Avatacar mène l’enquête sur les performances de ce modèle branché !

« Les gens regarderont les voitures essence de la même manière qu’on regarde les moteurs à vapeur aujourd’hui »

Elon Musk
Fondateur Tesla Motors

UNE BERLINE PUISSANTE

Le modèle Tesla S P100D, voiture de production la plus rapide à ce jour, est une berline conçue pour recevoir 5 adultes (avec bagages). Il y a même assez de place pour 2 enfants installés dans le coffre ! En plus d’être électrique et économique ce modèle offre une très belle accélération puisqu’elle passe de 0 à 100 km/h en 2.7 secondes.

Un beau modèle et une autonomie unique qui vous coûtera malgré tout 138 000 euros !

Les modèles électriques Porsche 918 Spyder et la Ferrari LaFerrari, ont été chronométrées encore plus rapidement, respectivement à 2.2 secondes et 2.4 secondes au 0 à 100 km ! Mais il est important de rappeler qu’elles ne proposent que deux places et sont plus chères*.
*Porsche 918 Spyder à partir de 775 404 € / LaFerrari à partir de 1 200 000 €

Ce modèle possède le mode « Ludicrous Speed » une option de gestion électronique des batteries qui permet d’améliorer ses performances en terme d’accélération.

tesla model s p100d

 

UN RECORD D’AUTONOMIE ! Oui, mais….

 

L’autonomie d’un véhicule électrique varie en fonction de la vitesse, de la température, de l’utilisation de la climatisation ou encore de la taille des roues (19 ou 21 pouces). Avec le modèle S, Tesla a aussi modifié son système de refroidissement et son architecture afin d’optimiser l’autonomie.

Les résultats sont tombés : la nouvelle batterie Tesla de 100 kWh pourrait permettre une autonomie de 613 km d’après la norme européenne NEDC. Cette autonomie représente un trajet Paris-Zurich par l’autoroute sans avoir besoin de recharger votre véhicule. De quoi nous faire rêver pour nos prochains trajets en voiture ! Oui, mais, il se pourrait finalement que votre véhicule ait besoin d’être rechargé au bout de 504 km seulement, d’après l’agence américaine de l’environnement !

Pour statuer sur les performances kilométriques de nos voitures les constructeurs automobiles font appel à des organismes spécialisés : c’est le cas de l’EPA (Environmental Protection Agency) et la NEDC (nouveau cycle européen de conduite) !
Ces organismes effectuent des protocoles pour estimer la consommation d’essence et le taux de pollution de votre véhicule. Reste à comprendre comment 2 organismes peuvent donner des résultats d’autonomie de 109 km d’écart et surtout, sur lequel se baser !

 

MAIS COMMENT FONCTIONNENT CES PROTOCOLES D’ANALYSE ?

> LA NEDC (nouveau cycle européen de conduite)

La NEDC repose sur la directive européenne 70/220/CEE, en vigueur dans la Communauté économique européenne depuis 1973. Suite à ce protocole, la NEDC va chiffrer la consommation urbaine, extra-urbaine, mixte ainsi que la production de CO2.
Son protocole est simple : il suit un cycle « ECE-15 » qui est répété 4 fois puis un cycle extra-urbain « EUDC ».

Le cycle « ECE-15 »
Ce cycle est une succession d’accélération et de décélération à des vitesses différentes pendant 20 minutes et sur 11km.

Le cycle EUDC (Extra-Urban Driving Cycle)
Cette procédure s’appuie sur des conditions réelles telles que la variation de la vitesse, des charges et de la température extérieure.

Pour pouvoir effecter le protocole le véhicule doit être froid, à une température entre 20° et 30°C. Les cycles peuvent être fait sur route sans prise au vent ou sur des bancs à rouleaux équipés d’un simulateur de résistance aux trainées aérodynamiques, de la résistance au roulement et à la masse de votre véhicule.

ece-15

 

 

eudc

 

 

> L’EPA (Environmental Protection Agency)

L’EPA est une agence indépendante du gouvernement américain. Cette agence utilise différentes procédures pour tester votre véhicule.

Procédure FTP-75
La procédure FTP est un cycle contenant une partie urbaine ainsi qu’une partie sur l’autoroute. La plus grande partie du cycle se déroule en ville avec de nombreux arrêts. Il se déroule sur 17.77 km à une vitesse moyenne de 34.1 km/h.
Ce cycle peut être complété par la procédure USO6 qui analyse les fortes accélérations.

Procédure Highway Fuel Economy Test
Ce cycle est utilisé pour évaluer la consommation du carburant lors d’une conduite de type autoroute. Ce cycle se fait sur une distance de 16.45 km à une vitesse moyenne de 77.7 km/h.

ftp75

 

 

 

hwfet

Pour en savoir plus nous avons rencontré la magnifique agence TESLA à Cagnes-sur-mer, Polygone Riviera, qui nous a expliqué qu’il était préférable de se baser sur le protocole US.

tesla magasin

 

 

En effet, la différence entre ces deux protocoles est basée sur une procédure EU qu’on qualifiera de plus « laboratoire » versus une approche « situation réelle » qui va utiliser plus de ressources énergétiques. C’est pourquoi, chez Avatacar nous conseillons de se baser sur 504 km US.

 

L’UNIVERS TESLA

Tesla représente aujourd’hui 0.02 % de part du marché mondial de l’automobile. L’entreprise créée en 2003 par Elon Musk est aujourd’hui valorisée à 35 milliard de dollars. Pionnier dans le monde de l’automobile électrique avec ces 4 modèles (Roadster, Roadster sport, Modèle S, Modèle X) le constructeur ne cesse d’innover en terme d’autonomie comme mentionné ci-dessus.

Avec la commercialisation fin 2017 du Modèle 3 le courant semble circuler pour Tesla Motors !

 

Images: Tesla Motors

 

Garage mobile