En hiver, pensez à votre voiture !

28 Déc 2015 | Entretien auto

Et oui, la période d’hiver arrive, les températures baissent et la neige va recouvrir progressivement nos routes ! Il en va de même pour nos autos, pour celles qui n’ont pas la chance de stationner dans un garage il leur faudra faire face au froid et au gel. À l’origine de nombreuses pannes, le froid a tendance à malmener nos petites autos qui ne demandent qu’une chose en cette période : se faire bichonner ! Avatacar vous guide et vous donne 10 conseils à suivre pour prendre soin de votre auto pendant l’hiver et éviter toute panne.

 

1. On s’équipe de pneus hiver

Lorsque les températures chutent en dessous de 7°C, il est conseillé de monter des pneus hiver et surtout si la neige vient à tomber ! Les pneus hiver vous assurent une très bonne adhérence et améliorent vos distances de freinage, ce qui est primordial pendant cette période. Les pneus hiver ont une gomme plus épaisse (qui ne durcit pas même avec de basses températures) et possèdent plus de lamelles. Ils sont étudiés pour apporter plus de sécurité aux automobilistes pendant l’hiver, là où une glissade est vite arrivée.

 

2. Vos pneus et leur pression

chaineneigeComme nous le disions juste avant, avec le froid vos pneus vont être mis à rude épreuve. Que ce soient des pneus été ou hiver, il est généralement habituel d’augmenter de quelques bars la pression de vos pneus (environ 0.2 bar de plus). Vos pneus perdent de la pression avec la chute des températures, des pneus sous-gonflés auront donc beaucoup plus tendance à s’user et à augmenter votre consommation de carburant. Pour éviter cela, arrêtez-vous régulièrement à la station-service pour vérifier la pression de vos pneus pendant les périodes froides.

 

3. Des chaînes ou chaussettes neige ?

Si vous vous dirigez vers des lieux enneigés voire fortement enneigés, pensez aux chaînes ou chaussettes neige ! Toutes deux, elles vous permettront d’adhérer au maximum sur la route et de rouler en toute sécurité. Vous ne savez pas quelle est la différence entre chaînes et chaussettes neige ? Consultez notre article qui traite la question en cliquant ici, vous deviendrez imbattable en matière de chaînes ou chaussettes neige.

 

4. Quand est-il des freins et amortisseurs ?

Nous n’y pensons pas forcément, mais si vos freins ou amortisseurs sont déréglés cela provoquera une usure anormale de vos freins et, surtout, cela pourra engendrer des dérapages incontrôlés sur une route gelée. Rien de mieux qu’un contrôle rapide effectué par vous-même ou votre garagiste.

 

5. Votre portière est bloquée ?

Vos portières sont bloquées par le gèle ? Nous vous déconseillons de forcer pour essayer de les ouvrir. Si vous forcez, le caoutchouc des joints risque de s’abîmer fortement voire même de se déchirer. Pour décongeler doucement vos portières, versez doucement de l’eau tiède au niveau des ouvertures. Cela devrait faire fondre la glace et vous permettre de rentrer dans votre auto.

 

6. On fait attention aux balais d’essuie-glace

Nous avons tous tendance à actionner nos balais lorsque le pare-brise a un peu de neige. Pensant qu’il ne s’agit que de neige, cela peut néanmoins fortement abîmer vos balais surtout s’il s’agit de gèle et non de neige. Si vos balais sont collés à votre pare-brise et que vous les actionnez sur du gèle, le caoutchouc sera arraché. Pour éviter tout problème, munissez-vous d’un gratte-givre et/ou d’une bombe dégivrante pour dégivrer tout ça.

 

7. Mes balais et mon pare-brise ?

Vous ne pouvez pas utiliser vos balais d’essuie-glace car votre pare-brise est gelé ? Évitez d’utiliser de l’eau chaude pour le décongeler car il risquerait de se briser sous vos yeux. La différence de température est très mauvaise, préférez plutôt l’utiliser d’un gratte-givre, de produits dégivrants ou encore de l’eau tiède. Dans tous les cas, l’huile de coude sera nécessaire pour venir à bout d’un pare-brise givré !

enhiverpensezauto

 

8. On vérifie ses différents liquides

En parlant de balais d’essuie-glace et de pare-brise, nous attirons votre attention maintenant sur vos différents liquides ! Notamment le liquide lave-glace qui est le premier à geler en cas de températures négatives. Pensez donc à vérifier votre liquide de lave-glace (n’hésitez pas à passer au liquide hiver disponible dans les grandes surfaces ou sur les magasins en ligne), votre liquide de refroidissement, votre liquide frein, votre huile moteur,… Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec tout ça, pensez à une révision d’hiver !

 

9. Contrôlez votre batterie

voitureenhiverCe n’est pas nouveau, les batteries n’aiment pas le froid, le gèle, l’hiver ! Elles ont même tendance à perdre 20 à 50% de leur puissance avec des températures négatives. Premier conseil à appliquer avant de la changer : rechargez là et si vous avez de la place dans votre boite à gants gardez un testeur électronique de charge batterie sous le coude. Si votre batterie avoisine les 4, 5 ans, faites un test avant l’arrivée de l’hiver et si sa puissance se trouve en dessous de 50% préférez plutôt en acheter une neuve.

 

10. Lors du démarrage, soyez patient

Avec le froid, votre moteur aura plus de mal à chauffer ! Encore plus si votre voiture est recouverte de neige ou que vous devez la dégeler. Nous vous conseillons donc, pour le bien de votre moteur, d’attendre quelques minutes que votre voiture chauffe. Le faite de la laisser chauffer permettra non seulement de faire fondre la neige ou gelée, d’enlever la buée de votre pare-brise, de chauffer l’habitacle et de laisser le temps à votre moteur d’être au point pour partir (l’huile sera chaude et aura lubrifié convenablement les cylindres de votre moteur). De plus, une voiture chaude aura peut-être eu le temps de décoincer votre frein à main, qui lui aussi peut se bloquer avec le gèle. Le chaud n’apportera que du bien !

chaine_neige