Les bougies d’allumage et de préchauffage

30 Nov 2015 | Entretien auto

Tout le monde sait qu’il est nécessaire d’entretenir son véhicule régulièrement pour assurer son bon fonctionnement. Révision, vidange, freins, bougies… Tout est passé en revue sans que l’on nous en explique réellement l’utilité. Pourtant, les bougies d’allumage et de préchauffage sont essentielles pour le bon démarrage de votre moteur ! Leur entretien est essentiel pour le bon fonctionnement de votre moteur. Avatacar revient sur l’importance des bougies d’allumage et de préchauffage pour le bien-être de votre voiture.

 

Les bougies d’allumage

À quoi servent les bougies d’allumage ?

La bougie d’allumage est l’élément central du système d’injection essence. Comme son nom l’indique, elle sert au démarrage et au bon fonctionnement des moteurs à essence exclusivement.

Électriques et résistantes à la chaleur, les bougies créent un arc électrique d’environ 10 000 V qui provoque l’explosion du mélange gazeux dans la chambre de combustion pour permettre au moteur de fonctionner et de démarrer.

Quand faut-il remplacer les bougies d’allumage ?

Le délai de changement des bougies d’allumage a été prévu par le constructeur de votre voiture. Aujourd’hui, les préconisations constructeurs vont jusqu’aux 90 000 km. Néanmoins, en fonction de l’utilisation du véhicule, de la qualité du carburant et de la façon de conduire, cet intervalle peut varier. Il est donc préférable de vérifier l’état de vos bougies régulièrement à partir de 30 000 km. Pour plus d’information, vous pouvez consulter votre carnet d’entretien ou identifier votre véhicule en cliquant ici et consulter directement votre plan d’entretien en ligne.

Quels sont les risques si je tarde à remplacer mes bougies d’allumage ?

La bougie d’allumage est une pièce d’usure qui fonctionne en permanence lorsque le moteur est en marche. Tout au long de sa vie, elle perd de la matière, ce qui dégrade ses propriétés et altère son fonctionnement.

Des bougies endommagées et des électrodes encrassées engendrent une surconsommation de carburant, des difficultés au démarrage, une perte de puissance du moteur, une usure prématurée du pot catalytique* et donc une augmentation de la pollution produite par les gaz d’échappement.

*Aussi appelé catalyseur : élément de la ligne d’échappement qui vise à diminuer la pollution contenue dans les gaz d’échappement. Attention ! Le changement du pot catalytique est une réparation coûteuse.

Puis-je acheter mes bougies et les monter moi-même pour minimiser les coûts ?

La bougie d’allumage est une pièce de plus en plus technique qui nécessite des outils spécifiques et implique souvent le démontage de plusieurs éléments pour pouvoir y accéder. L’installation d’une bougie inappropriée (longueur de culot ou indice thermique inadaptés) peut provoquer des dommages mécaniques importants, voire la destruction du haut moteur. Il est donc préférable de faire appel à des professionnels pour ne pas commettre d’erreur et endommager sa voiture.

Quel est le coût de l’entretien des bougies ?

Le prix de 4 bougies d’allumage varie de 10 à 60€ en fonction du véhicule. La main d’œuvre, quant à elle, est difficilement chiffrable car elle dépend du type de moteur du véhicule (4, 5, 6, 8 cylindres) qui nécessite un temps de pose variable de quelques minutes à quelques heures.

Explications sur les bougies d’allumage :

 

Les bougies de préchauffage

À quoi servent les bougies de préchauffage ?

Les bougies de préchauffage sont spécifiques aux moteurs diesel. Elles permettent de préchauffer convenablement les chambres de combustion des cylindres avant le démarrage de moteur et pendant son fonctionnement.

Elles facilitent donc le démarrage du moteur et réduisent les risques de pollution et de fumées noires tout au long de la conduite, et ce même lorsque le moteur a atteint sa température maximale.

 

Quand faut-il remplacer les bougies de préchauffage ?

Il est conseillé de vérifier l’état de ses bougies de préchauffage tous les 80 000 km. Les professionnels utilisent un ohmmètre ou un appareil de diagnostic électronique pour vérifier l’état des bougies et n’interviennent sur le véhicule qu’en cas de mauvais fonctionnement. Comme pour les bougies d’allumage, vous pouvez consulter le plan d’entretien de votre véhicule en cliquant ici.

Quels sont les risques si je tarde à remplacer mes bougies de préchauffage ?

Aujourd’hui, la bougie de préchauffage a une fonction de post chauffage. En d’autres termes, même si le moteur démarre correctement, il se peut qu’une ou plusieurs bougies soient endommagées. Or si une bougie est défectueuse, les autres le seront au fur et à mesure. On les remplace donc généralement toutes en même temps pour assurer le bon fonctionnement du moteur et éviter les coûts supplémentaires dus à une nouvelle intervention.

Des bougies de préchauffage défectueuses peuvent provoquer des difficultés de démarrage, un endommagement du filtre à particules (ou FAP), l’apparition de bruits et vibrations, un excès de pollution au démarrage, voire même une panne en cas de températures très basses.

Puis-je acheter mes bougies et les monter moi-même pour minimiser les coûts ?

Le changement des bougies nécessite l’intervention d’un technicien expérimenté disposant du matériel spécifique adapté. En effet, du fait de la complexité des systèmes, une simple erreur de manipulation peut entraîner la casse d’une pièce. Mieux vaut donc être prudent et confier sa voiture à un professionnel pour éviter toute panne non désirée.

Quel est le coût de l’entretien des bougies ?

Le prix de 4 bougies de préchauffage varie de 35€ à plus de 100€ suivant le véhicule. Il en est de même pour ce qui est du coût de la main d’œuvre qui dépend du type de moteur du véhicule (4, 5, 6, 8 cylindres). Le temps de pose peut varier de quelques minutes à quelques heures.

Explications sur les bougies de préchauffage :

 Les conseils généraux de cette rubrique sont donnés à titre indicatif. Avatacar ne garantit pas que la mise en œuvre de l’ensemble de ses conseils vous prémunisse contre tout ennui technique concernant votre véhicule, dont l’état réel n’est pas vérifiable par Avatacar.

revision