Les pneus Run Flat

9 Mai 2016 | Entretien auto

Avatacar revient pour vous sur la technologie Run Flat, ou encore DriveGuard, des pneumatiques. Une technologie permettant de continuer de rouler à 80 km/h sur 80 km avec un pneu crevé. Accompagné du système TPMS (système de contrôle de pression des pneus obligatoire), le Run Flat est la solution pour vous éviter de sortir la roue de secours ! Mais alors quelle est la différence entre la technologie Run Flat et DriveGuard qui semble pourtant être la même chose ? Avatacar vous éclaire sur ces deux technologies !

 

La technologie Run Flat

Les pneus Run Flat existent depuis quelques années déjà, cette technologie a été introduite par l’association de GoodYear et Chrysler dans les années 60. Elle permet, en cas de petite crevaison, de continuer de rouler sur 80 km à 80 km/h jusqu’à un point de rechange. Cela est dû à la structure de ces pneus qui possèdent des flancs renforcés et une gomme spécifique qui résiste à l’échauffement de la conduite. Ils sont aussi obligatoirement accompagnés du système TPMS pour pouvoir prévenir le conducteur en cas de perte de pression des pneus.

À savoir, les voitures avec des pneus Run Flat doivent être équipées de manière spécifique, de plus les pneus Run Flat ne peuvent être montés avec des pneus standards (par exemple, un essieu avec des pneus Run Flat et un autre essieu avec des pneus classiques).

En effet, la structure particulière de ces pneus (renforcés) les rend plus lourds, la liaison au sol de la voiture s’en trouve donc modifiée. Les trains roulants sont ainsi adaptés pour le Run Flat pour éviter que la conduite en soit trop impactée et surtout bruyante. Cette modification rend le montage de pneus standards impossible sur des « trains Run Flat ».

Les pneus Run Flat sont plus chers à l’achat que des pneus standards. La technologie Run Flat est généralement déployée sur les véhicules haut de gamme comme les BMW, Audi,… Son déploiement sur toutes les gammes de voiture est contraignante étant donné les changements techniques quelle nécessite.

 

La technologie DriveGuard

La technologie DriveGuard de Bridgestone est très ressemblante à la technologie Run Flat. Il s’agit aussi d’un pneu avec des flancs renforcés équipé du TPMS capable de continuer de rouler sur 80 km à 80 km/h en cas de crevaison.

Ce qui différencie la technologie Run Flat de la technologie DriveGuard est que le DriveGuard a pour but d’équiper toutes les gammes de voiture du marché !

En effet, le pneu DriveGuard possède une carcasse en polyester beaucoup plus souple que le pneu Run Flat, ce qui diminue son poids (plus léger et moins bruyant qu’un Run Flat) et améliore le confort de conduire (comportement identique à un pneu été). La liaison au sol du véhicule n’est pas modifiée, les trains roulants n’ont donc pas besoin d’être adaptés. Il s’agit d’un avantage indéniable car le montage d’un pneu DriveGuard ne demande aucun traitement spécifique de la voiture contrairement au pneu Run Flat.

Le DriveGuard peut être monté sur tous types de jantes, de trains roulants… Bridgestone propose le DriveGuard sur les dimensions de pneus été et hiver les plus courantes pour ensuite le proposer aux SUV et sportives.

Quant au prix, un pneu DriveGuard est moins cher qu’un pneu Run Flat mais un peu plus cher qu’un pneu standard. Son surcoût est estimé à environ 10% plus cher qu’un pneu classique.

Ces technologies, compatibles avec le TPMS, apportent encore plus de confort aux conducteurs. D’autres technologies comme les pneus connectés ou les pneus à air feront, peut-être, bientôt leur arrivée sur le marché !

 

pneumatiques