Bien comprendre sa carte grise

19 Août 2013 | Infos conducteur

Il n’est pas toujours évident de savoir déchiffrer sa carte grise (ou certificat d’immatriculation)… D’autant plus que le lexique se trouve au dos, ce qui se révèle très peu pratique lorsque l’on cherche une information !

Pour une identification en ligne de votre véhicule, il vous faut :

  • la marque (D.1) ;
  • le modèle (D.3) ;
  • la date de mise en circulation (B) ;
  • la cylindrée (P.1).

Pour une recherche par numéro d’immatriculation, seuls les numéros de votre plaque (A) et les 3 premières lettres de votre nom (C.1) vous seront demandées :

Avatacar fait l’inventaire du lexique pour vous :

A : numéro d’immatriculation.

B : date de la première mise en circulation du véhicule.

C.1 : nom, prénom et adresse du titulaire du certificat d’immatriculation.

C.3 : nom, prénom et adresse de la personne physique ou morale pouvant disposer du véhicule à un titre juridique autre que celui de propriétaire.

C.4a : mention précisant que le titulaire du certificat d’immatriculation est le propriétaire du véhicule.

C.4.1 : champ réservé au(x) co-titulaire(s) dans le cas d’une multi-propriété du véhicule.

D.1 : marque du véhicule.

D.2 : type, version du véhicule (si disponible).

D.2.1 : code national d’identification du type (en cas de réception CE).

D.3 : modèle du véhicule (dénomination commerciale).

E : numéro d’identification du véhicule.

F.1 : masse en charge maximale techniquement admissible en kg (sauf motocycles).

F.2 : masse en charge maximale admissible du véhicule en service en kg.

F.3 : masse en charge maximale admissible de l’ensemble en service en kg.

G : masse du véhicule en service avec carrosserie et dispositif d’attelage en cas de véhicule tracteur de catégorie autre que M1 (en kg).

G.1 : poids à vide national (en kg).

H : période de validité, si elle n’est pas illimitée.

I. : date de l’immatriculation à laquelle se réfère le présent certificat.

J : catégorie du véhicule CE.

J.1 : genre national.

J.2 : carrosserie CE.

J.3 : carrosserie (désignation nationale).

K : numéro de réception par type (si disponible).

P.1 : cylindrée en cm3.

P.2 : puissance nette maximale en kW si disponible (1 cheval DIN = 0,736 Kw).

P.3 : type de carburant (source d’énergie).

P.6 : puissance administrative nationale (chevaux fiscaux).

Q : rapport puissance/masse en kW/kg (uniquement pour les motocycles).

S.1 : nombre de places assises y compris celle du conducteur.

S.2 : nombre de places debout (le cas échéant).

U.1 : niveau sonore à l’arrêt (en dB(A)).

U.2 : vitesse du moteur (en min-1).

V.7 : émission CO2(en Gr/km).

V.9 : classe environnementale (CE).

X.1 : date pour la visite du contrôle technique.

Y.1 : montant de la taxe régionale (en Euros).

Y.2 : montant de la taxe pour le développement des actions de formation professionnelle dans les transports (en Euros).

Y.3 : montant de la taxe CO2 ou écotaxe (en Euros).

Y.4 : montant de la taxe de gestion administrative (en Euros).

Y.5 : montant de la redevance pour l’acheminement du certificat d’immatriculation (en Euros).

Y.6 : montant total des taxes et de la redevance (prix de la carte grise en Euros).

Z.1 à Z.4 : mentions spécifiques.

bandeau_garage_mobile

 

Les conseils généraux de cette rubrique sont donnés à titre indicatif. Avatacar ne garantit pas que la mise en œuvre de l’ensemble de ses conseils vous prémunisse contre tout ennui technique concernant votre véhicule, dont l’état réel n’est pas vérifiable par Avatacar.