Les différents types de moteurs

13 Sep 2016 | Infos conducteur

Le moteur, comme vous le savez, permet de faire avancer votre voiture. Reste à savoir comment ! Pistons, vilebrequins, admission, explosion et cylindré… Avatacar vous dit tout sur ces machines obscures qui font le cœur de votre auto…

 

QUELQUES INDICATIONS POUR COMMENCER…

Le moteur est similaire à une boîte étanche dans laquelle il y a plusieurs tubes appelés cylindres. À l’intérieur de ces tubes coulissent des pistons métalliques entraînant le vilebrequin (manivelle qui permet la transmission de l’énergie de combustion du carburant en énergie mécanique). Ainsi, vos roues tournent et votre véhicule peut enfin avancer !

 

FONCTIONNEMENT DE MOTEUR : 2 TEMPS OU 4 TEMPS

4 temps, 2 temps, 3 temps… non, on ne parle pas de valse mais bien de moteur. Et oui, votre moteur fonctionne lui aussi en temps.

> MOTEUR 2 TEMPS

Vous retrouverez le moteur 2 temps dans votre motocyclette, sur votre tondeuse à gazon mais aussi quelques automobiles. Dans ce cycle de deux temps, les pistons effectuent des mouvements uniquement linéaires à l’intérieur des cylindres.
Le gaz de votre moteur va être soumis à 4 étapes. Ces 4 étapes se font en 1 tour pour les moteurs 2 temps, tandis que ces mêmes étapes se font tous les 2 tours pour les moteurs à 4 temps. C’est-dire que les moteurs à 2 temps combinent deux étapes par demi-tour de moteur.

moteur-2-temps

 

 

 

> MOTEUR 4 TEMPS

Utilisé dans l’automobile et l’aviation, les moteurs 4 temps fonctionnent en cycle comme pour le moteur 2 temps. Ces moteurs à combustion interne (le mélange d’air et carburant brûle à l’intérieur des cylindres) ou explosion sont soumis à 4 étapes identiques à celles du moteur 2 temps mais dans un laps de temps plus long.

Les 4 étapes :

1. L’admission

Le piston descend dans le cylindre. Ce mouvement va amorcer une dépression aspirant les gaz par la soupape d’admission dans la chambre à combustion.

La soupape d’admission est un organe mécanique qui permet l’admission des gaz frais et l’évacuation des gaz brûlés. La chambre à combustion est une enceinte dans laquelle on déclenche volontairement une combustion. Cette enceinte résiste à de brusques changements de pressions et températures.

soupape-admission

 

2. La compression

Le piston remonte dans le cylindre. En remontant le piston compacte les gaz dans la chambre de combustion.

3. L’explosion

La bougie créée une étincelle. Cette étincelle va enflammer les gaz comprimés et entraîner une explosion. Cette action va faire redescendre le piston vers le bas.

La bougie d’allumage est un dispositif électrique qui provoque l’inflammation du mélange gazeux dans la chambre de combustion.

bougie d'allumage

 

4. L’échappement

La soupape d’échappement s’ouvre, le piston en remontant pousse les gaz brûlés vers l’extérieur du moteur.

La soupape d’échappement permet aux gaz brûlés de s’échapper vers l’extérieur du véhicule.

soupape-dechapemment
Durant ces 4 étapes les soupapes d’échappement sont fermées de l’étape 1 à l’étape 3. Les soupapes d’admission sont fermées durant les 4 étapes.

 

cycle-image-4-temps

DIFFÉRENCES ENTRE MOTEURS 2 TEMPS ET 4 TEMPS

Il est important de noter que la durée du cycle des étapes n’est pas uniquement la seule différence entre un moteur 2 temps et un moteur 4 temps. Nous vous conseillons d’en noter d’autres :

1. Dans un moteur 2 temps, l’huile est mélangée à l’essence et par la suite mélangée à l’air. Les moteurs 4 temps fonctionnent différemment, l’essence et l’huile ne se rencontrent jamais: l’essence est mélangée à l’air.
2. Le piston dans un moteur 2 temps fait un seul tour de vilebrequin tandis que le moteur 4 temps en fait 2.
3. Le niveau d’usure d’un moteur à 2 temps est plus important que pour un moteur 4 temps.
4. Le moteur 2 temps a très peu de frein moteur.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE MOTEUR

Il est important de noter que plus il y a de cylindres à un moteur et plus votre véhicule sera puissant (cela ne veut pas dire que vous devez rouler plus vite !). Cependant la puissance de votre véhicule dépend aussi du régime moteur de votre voiture (il s’agit de la vitesse de rotation de votre moteur en tour par minute) et du couple moteur (la force du mouvement de rotation de votre moteur).

 

> MOTEUR FLAT (À PLAT)

Le moteur à plat comme son nom l’indique est totalement plat c’est-à-dire que les pistons se déplacent dans un même plan (de manière horizontale en général). Les cylindres sont toujours en nombre pair de chaque côté du vilebrequin.
Le moteur à plat comporte des avantages et des inconvénients :

Avantage:
Le comportement du véhicule est plus équilibré (le sens de gravité est plus faible).

Inconvénient :
L’entretien du moteur n’est pas facile (notamment s’il faut changer les bougies).

moteur-plat

 

 

> MOTEUR V

Les moteurs en configuration « V » sont ainsi nommés pour leur particularité : ils ont une forme en « V ». Ils sont disposés en deux rangés de plusieurs cylindres.
Pour un V8 il s’agira de deux rangées de quatre cylindres, pour un V6 deux rangées de 3 cylindres et pour un V12 deux rangées de 6 cylindres ainsi de suite… Ces cylindres qui fonctionnent en alternance sont placés au-dessus du vilebrequin.
Notez les avantages et les inconvénients de ce type de moteur :

Avantages :
Les vibrations de votre véhicule sont plus facilement maîtrisables car le vilebrequin est petit.
Il offre un couple important dès le bas régime (facilite le démarrage et les reprises d’une voiture lourde).

Inconvénients :
Le moteur est très large.

moteur v

 

 

> MOTEUR W

Suite à la configuration en V des moteurs : les « W » sont nés ! Ils sont identiques et fonctionnent comme les modèles « V » sauf qu’ils sont doublés. Les cylindres seront alignés en quinconce. Ce type de moteur est principalement utilisé dans l’aviation ou les voitures haut de gamme.

Les cylindres en configuration « W » peuvent se présenter de deux manières :

1. Disposés en double V « accolé » : 3 rangées de cylindres
2. Disposés en double V « séparé » : 4 rangées de cylindres

Les avantages et inconvénients de ce type de moteur sont :

Avantages :
Les moteurs en W sont moins longs par rapport aux moteurs en V (de cylindrée équivalente).
Le vilebrequin est plus court.

Inconvénients :
Le moteur est plus large.
Ils sont complexes au niveau des culasses.
Ils ont un coût élevé.

moteur-w

 

CONSEILS

Si vous souhaitez acheter un véhicule ou tout simplement vérifier l’état de votre moteur voici quelques conseils à retenir :

1. Vérifiez la jauge d’huile ! Un niveau surélevé est nocif pour votre moteur.
2. Vérifiez la rouille au niveau du vase d’expansion.
3. Vérifiez le joint de culasse, s’il est défectueux vous risquez une panne moteur !

Pour ne pas user votre moteur très rapidement, évitez de rouler en bas régime trop souvent ! Votre véhicule doit rouler pour préserver votre moteur ! Veillez à respecter le calendrier d’entretien de votre véhicule en utilisant des produits de qualité (notamment pour l’huile).

Vous pouvez aussi utiliser des produits d’entretien en prévention, cela évitera les mauvaises surprises !

 

Images: L’Argus, Motorservice, auto-innovations.com, Motoculture-jardin.com, Wikipédia, Dominique Raflegeau, Designmoteur

 

revision