Notations crash-tests, tout savoir !

20 Oct 2014 | Infos conducteur

Comment se déroulent les crash-tests ?

Les crash-tests sont réalisés un peu partout en Europe, dans des laboratoires Euro NCAP situés en France, aux Pays-bas, en Allemagne…

Les voitures sont préparées avec, à leur bord, des mannequins adultes et enfants (en siège auto et sur la banquette) équipés de capteurs. La voiture subira 4 crash-tests qui permettront d’établir la notation finale de la voiture.

Trois premiers crash-tests sont réalisés pour vérifier la protection des adultes et enfants :

  • chocfeuroncapUn premier choc frontal à 64 km/h. Il simule un impact entre deux voitures de même taille allant toutes les deux à 55 km/h. Cette vitesse a été définie par l’Euro NCAP car elle représente aujourd’hui la plupart des accidents avec blessés graves et/ou mortels. Ce choc permet de vérifier les airbags frontaux, les dommages causés aux jambes du conducteur et passager ainsi que l’impact pour les enfants à l’arrière ou à l’avant (dans le siège auto).

 

  • chocleuroncapUn deuxième choc latéral niveau conducteur à 50 km/h. Celui-ci simule un impact avec une voiture percutant le véhicule sur le côté. L’objectif est de protéger la tête des occupants et de renforcer le côté des véhicules.

 

 

  • chocpeuroncapUn troisième choc latéral niveau conducteur avec un poteau à 29 km/h. La voiture est directement projetée sur le poteau, là aussi il s’agit d’analyser les risques pour la tête du conducteur. Ces impacts ont pour habitude de causer des blessures mortelles à la tête des passagers. Le niveau de sécurité doit donc être optimal pour protéger l’ensemble des occupants.

 

Enfin, un dernier test consiste à contrôler la protection des piétons et l’aide à la sécurité :

  • chocpieuroncapUn choc frontal avec piétons (adulte et enfant) percutés à 40 km/h. Des capteurs sont placés sur les mannequins afin d’identifier les dégâts causés à la tête, aux hanches et sur le bas des jambes par un véhicule les percutant à 40 km/h. L’objectif cette fois est d’améliorer la protection des pare-chocs des véhicules. Les structures rigides des capots ont progressivement été enlevés afin de limiter la violence des blessures pour les piétons.

Ces vitesses, qui peuvent paraître basses, sont celles enregistrées dans le plus grand nombre des accidents et à partir desquelles des blessures graves peuvent survenir.

 

Quels sont les critères de notation des crash-tests ?

Les critères de notation des crash-tests Euro NCAP se sont multipliés au fil du temps. De nos jours, les critères d’évaluation pour le crash-test sont :

  • La protection des adultes
  • La protection des enfants
  • La protection des piétons
  • L’aide à la sécurité

Tous ces critères de sécurité sont donc contrôlés et évalués lors des crash-tests. Plusieurs notes sont attribuées à chacun de ces critères puis une moyenne générale permet d’obtenir une note globale (en pourcentage) restituée sous forme d’étoiles (0 à 5 étoiles). Une étoile est obtenue si la moyenne générale est supérieure à 60%, à l’inverse une étoile est automatiquement enlevée.

D’autres critères comme la présence de certains outils de sécurité (ESC – système de correction de la trajectoire et AEB – système de freinage d’urgence autonome) ainsi que les dommages physiques (coup du lapin,..) sont également pris en compte lors de la notation des crash-tests.

Les outils d’aide à la sécurité deviennent de plus en plus importants pour la notation d’Euro NCAP. Une étude a récemment révélé que ces outils permettaient de prévenir jusqu’à 27% de certains accidents, notamment ceux causés par les conducteurs distraits. Cette année, les systèmes ESC et AEB sont grandement pris en compte par l’Euro NCAP.
D’ailleurs, le système AEB est testé par l’organisme en deux catégories distinctes : le système AEB urbain (arrêt à basse vitesse entre 10 et 50 km/h) et le système AEB interurbain (arrêt à grande vitesse entre 30 et 80 km/h). Ces systèmes permettent entre autre de ralentir ou d’arrêter instantanément le véhicule si un obstacle se trouve sur sa trajectoire.

Un exemple avec ce test réalisé avec le Nissan Qashqai :

 

Quel est l’organisme qui réalise les crash-tests ?

Euro NCAP est l’organisme référent en ce qui concerne la réalisation et notation des crash-tests des voitures les plus achetées en Europe. L’organisme a été fondé sous forme d’association en 1997 par le Transport Research Laboratory (TRL) et le Ministère des Transports au Royaume-Uni, celui -ci a très vite été soutenu par les membres voisins (Pays-Bas, Allemagne, France,…), les associations de consommateurs, clubs automobiles et tous les autres acteurs du monde automobile dans toute l’Europe.

Les crash-tests d’Euro NCAP analysent la résistance aux chocs et les éléments de sécurité (airbags, outils d’aide à la sécurité…) à bord des nouvelles voitures. L’organisme réalise ses crash-tests en fonction de différents critères de notation, l’ensemble des critères se voit attribuer des notes. Une moyenne globale de celles-ci donne lieu à un nombre d’étoiles qui ira de 0 à 5, plus il y aura d’étoiles meilleure sera la sécurité à bord.

Cette note, très attendue et appréciée des constructeurs, est désormais mise en avant lors des campagnes de promotion des sorties automobiles. Cette note Euro NCAP représente un argument de communication non négligeable pour les constructeurs automobiles, le grand public étant particulièrement regardant et très sensible à cette notation. Voici le tableau des derniers résultats publiés par Euro NCAP :

Derniers résultats Euro NCAP

Au fil des années, l’impact des notes d’Euro NCAP sur les constructeurs automobiles a été plus que positive. La sécurité et résistance des véhicules révélées au grand jour, et grand public, les a fortement incité à améliorer drastiquement la sécurité au sein des automobiles. Certains constructeurs se mettent même au défi d’obtenir la note la plus élevée au crash-test pour chacun de leurs véhicules. La conception des véhicules est à ce moment là entièrement basée sur les éléments de sécurité, les airbags, ect. Un défi que certains d’entre eux ont remporté mais plus les années passent et plus les critères de notation deviennent sévères.

La sécurité des automobiles est l’un des points les plus importants pour les évolutions à venir. En effet, les exigences en terme de notations se compliqueront avec les années afin d’arriver un jour à une protection maximale de tous les occupants d’une voiture et des piétons en cas d’accidents. Tel est l’objectif pour Euro NCAP.

Pour information, l’association Euro NCAP est surtout présente et reconnue en Europe. D’autres organismes réalisent les mêmes crash-tests dans le monde entier (États-Unis, Australie, Japon,…), cependant les technologies automobiles et les exigences de sécurité étant différentes, les critères de notation seront différents de ceux d’Euro NCAP. Les résultats aux crash-tests n’auront donc pas la même valeur en fonction des pays.

Pour retrouver toutes les vidéos de crash-tests d’Euro NCAP, rendez-vous sur leur chaîne YouTube.

Voici le crash-test du Nissan X Trail qui a obtenu 5 étoiles :

Voici le crash-test de la Citroën Berlingo qui a obtenu 3 étoiles :

bandeau_freinage