Qu’est-ce que le diagnostic électronique

7 Déc 2015 | Infos conducteur

De nos jours, il est presque impossible de rechercher une panne automobile à l’aveuglette, comme il y a vingt ans. Les voitures ont considérablement évolué, la mécanique a presque disparu pour ne laisser place qu’à l’électronique et aux outils technologiques. Les tableaux de bord sont désormais issus des dernières technologies ainsi que certains organes de la voiture (frein à main, aide à la conduite…). Pour contrôler ces véhicules modernes, les mécaniciens ont du s’équiper d’appareils de diagnostic électronique permettant alors de détecter en un seul coup d’œil le moindre dysfonctionnement. Avatacar vous en dit plus sur cet outil devenu indispensable.

 

Le diagnostic électronique, qu’est-ce que c’est ?

Afin d’assurer le bon fonctionnement des voitures récentes, les constructeurs utilisent une nouvelle technologie appelée le multiplexage. Cette technologie permet d’assurer la bonne communication entre les différents ordinateurs qui gèrent les éléments électroniques de la voiture (tels que les équipements de sécurité, d’aide à la conduite et de confort).

Le multiplexage a pour rôle d’analyser l’état de marche de ces ordinateurs en transmettant les informations au garagiste via un seul support physique : l’appareil de diagnostic électronique (ou testeur de diagnostic des centrales de commande). Les retours ainsi collectés permettent d’obtenir un diagnostic global de l’état de la voiture, d’effectuer les réparations/points de contrôle nécessaires et de remettre à zéro tous les ordinateurs lorsqu’ils sont vérifiés.

Appareil diagnostic electronique

 

Comment marche l’appareil de diagnostic électronique ?

Principe : Si un des éléments électroniques vient à dysfonctionner, l’ordinateur associé émettra un signal qui sera perçu et retranscrit par l’appareil de diagnostic électronique. Le garagiste est ainsi alerté et peut effectuer le contrôle/changement sur la pièce concernée.

Le diagnostic électronique a, en plus d’avoir révolutionné la gestion des équipements électroniques, totalement bouleversé l’entretien automobile. En effet, depuis son arrivée les voitures sont équipées de prises de diagnostic électronique permettant d’accéder à la mémoire de l’ensemble des ordinateurs de bord et d’établir un diagnostic complet de la santé du véhicule.

Ce contrôle est généralement réalisé lors de la révision, l’appareil de diagnostic électronique a la faculté de détecter la moindre anomalie du système, et ce même si aucun voyant ne s’est allumé sur le tableau de bord auparavant. Le technicien n’aura alors plus qu’à effectuer les interventions nécessaires à la résolution de chaque problème.

Fonctionnement d’un appareil de diagnostic électronique Bosch :

 

Quels sont les points de contrôle du diagnostic électronique ?

En dehors des visites périodiques de maintenance (ou révision), l’appareil de diagnostic électronique est indispensable pour :

  • L’historique des dysfonctionnements (ou erreurs) du véhicule ;
  • Remettre à zéro l’indicateur de maintenance ;
  • Réinitialiser les capteurs de valves électroniques ;
  • Paramétrer les pressions de consigne lors du montage de pneus neige (sur les véhicules équipés de valves électroniques) ;
  • Reprogrammer les ordinateurs (ou calculateurs) après le remplacement ou l’entretien de pièces techniques comme la batterie ou le filtre à particules (FAP) ;
  • Remplacer intégralement le liquide de freinage (sur tous les véhicules équipés de blocs hydrauliques);
  • Changer le frein de stationnement électrique (FSE) en toute sécurité.

 

revision

 

Les conseils généraux de cette rubrique sont donnés à titre indicatif. Avatacar ne garantit pas que la mise en œuvre de l’ensemble de ses conseils vous prémunisse contre tout ennui technique concernant votre véhicule, dont l’état réel n’est pas vérifiable par Avatacar.