Zoom sur les systèmes d’aide à la conduite

18 Juil 2016 | Infos conducteur

De nos jours, les équipements électroniques sont de plus en plus présents partout dans notre vie. C’est notamment le cas dans le secteur automobile. Ces nouvelles technologies vous aident dans votre conduite et améliorent la sécurité à bord de votre véhicule. Mais alors, quels sont les équipements qui participent au confort et à la sécurité des nouvelles voitures ? Avatacar vous explique tout sur les nouveaux systèmes d’aide à la conduite.

 

Détecteur de fatigue

La somnolence au volant est l’une des principales causes de mortalité sur les autoroutes. Le risque de s’endormir ou d’être absent pendant un instant devient encore plus important aux heures où l’attention diminue (entre 13h et 16h après le déjeuner et entre 2h et 5h la nuit). La meilleure solution pour éviter ces pertes d’attention est de bien se reposer avant de prendre la route et de faire des pauses régulièrement lors du trajet (toutes les 2h). Néanmoins, les systèmes de détection de fatigue (SDF) peuvent vous permettre d’avoir une sécurité supplémentaire afin d’éviter tout accident lié au manque de sommeil.

Chez certains constructeurs, ce système d’aide à la conduite scrute la conduite du conducteur et détecte les éventuels signes de fatigue. Il est constitué d’une caméra installée en haut du pare-brise qui filme la route. L’ordinateur de bord analyse les images en temps réel afin de repérer tout comportement qui pourrait indiquer des éventuels signes de fatigue du conducteur comme une déviation par rapport au marquage au sol ou une perte de vitesse. Si le véhicule dévie de sa trajectoire, il alerte le conducteur. Cela peut passer par des vibrations dans le volant, des signaux visuels ou sonores.

Chez d’autres constructeurs, le système fonctionne grâce à une caméra infrarouge qui analyse le visage du conducteur et détecte les signes de fatigue, notamment si le conducteur quitte la route des yeux trop longtemps, s’il a la tête qui tombe ou s’il garde les yeux fermés un certain temps. Avec ce système aussi, l’alerte est aussi à la fois visuelle et sonore.

Détecteur de fatigue - Système d'aide à la conduite

 

Start and stop

Le système Start and Stop est un système d’aide à la conduite qui permet de couper automatiquement votre moteur lorsque vous êtes à l’arrêt. Le moteur redémarre automatiquement quand le conducteur débraye (sur boîte mécanique) ou lâche la pédale de frein (sur boîte automatique). Découvrez notre article sur les différents types de boîtes de vitesse.

Cependant, ce système est activé sous certaines conditions. Les roues du véhicule doivent en effet être à l’arrêt, la batterie suffisamment chargée, aucun service annexe d’activé (chauffage, climatisation, dégivrage…).

Le système Start and Stop présente l’avantage de diminuer la consommation de carburant et la pollution générée. Il permet aussi de ne plus avoir ni de bruit du moteur ni de vibrations dans l’habitable, une fois la voiture à l’arrêt à un feu ou dans des embouteillages. Toutefois, ce système d’aide à la conduite n’a d’intérêt que pour un usager circulant en milieu urbain, avec des arrêts fréquents. En effet, une conduite sur autoroute ou en campagne présente moins d’arrêts, le système s’active donc moins souvent.

Start and stop - Système d'aide à la conduite

 

ESP

Le système ESP (Electronic Stability Program, littéralement Programme de stabilité électronique) est un système d’aide à la conduite obligatoire sur les nouveaux véhicules depuis novembre 2014. Dans une situation de virage d’urgence, il rend le véhicule plus stable et limite le risque de dérapage en conservant une trajectoire optimale. Ainsi en cas d’évitement d’un objet survenu soudainement sur la route, le conducteur ne perd pas le contrôle de la voiture. Différents capteurs analysent la vitesse de rotation des roues et l’angle de braquage au volant et l’ESP agit en conséquence sur les feins, le moteur et la boîte de vitesse. Pour en savoir plus sur l’ESP, son histoire et son fonctionnement, découvrez notre article sur le sujet.

 

TPMS

Le TPMS (Tyre Pressure Monitoring System, littéralement Contrôle automatique de la pression des pneus) est un système d’aide à la conduite devenu obligatoire sur tous les nouveaux véhicules depuis novembre 2014. Son rôle est de surveiller en permanence la pression à l’intérieur des pneumatiques d’une voiture. Si les pneus sont sous-gonflés, le conducteur en est informé par un voyant sur le tableau de bord. De cette manière, les pneus restent continuellement gonflés à la bonne pression. Un pneu sous-gonflé contribue à l’augmentation de la distance de freinage du véhicule. Il participe aussi à une consommation de carburant plus importante et donc à une augmentation de la pollution.

Distance de freinage - Système d'aide à la conduite

 

Il existe deux types de TPMS. Le TPMS indirect qui compare la vitesse de rotation de chaque roue individuellement. En effet, un pneu soumis à une pression insuffisante a un diamètre plus petit et tourne ainsi plus vite. Le TPMS direct utilise des capteurs électroniques sur la valve des pneus qui mesurent la pression. Cette information est transmise au conducteur sur l’ordinateur de bord. Pour en apprendre plus sur le TPMS, rendez-vous ici !

 

eCall (appel de secours)

L’eCall est un système d’appel d’urgence automatique. Il deviendra obligatoire sur tous les véhicules neufs à partir d’avril 2018. Ce système d’aide à la conduite se révèle très utile lors d’accidents sérieux. Les occupants de la voiture accidentée seront capables de prévenir les secours en appuyant sur un bouton SOS. La voiture enverra alors différentes informations à une plateforme du 112 comme sa position, l’heure de l’accident, sa direction (important pour les voies à chaussée séparée comme l’autoroute), le type de véhicule ou le nombre de personnes à bord (information déjà connue par le système d’alerte des ceintures de sécurité). Si personne n’appuie sur le bouton SOS, le véhicule préviendra les secours automatiquement.

Ainsi, les secours pourront gagner de précieuses minutes pour arriver sur les lieux de l’accident. Les moyens d’intervention mis en œuvre seront aussi adaptés à la situation. L’objectif de ce système est de réduire le délai d’intervention d’environ 50%, pour maximiser les chances de survie des victimes en intervenant pendant l’ « heure d’or » où les chances de survie sont les plus importantes. Cette « heure d’or » est un concept utilisé en médecine d’urgence. Elle correspond à l’heure qui suit directement un accident, durant laquelle le taux de survie des victimes est optimal. Le taux de survie des victimes baisse au cours du temps, il est donc primordial d’intervenir vite pour leur prodiguer les premiers secours.

 

Phares intelligents

Certains constructeurs automobiles ont imaginé un nouveau type d’éclairage complètement intelligent. Désormais, le faisceau lumineux n’éclaire plus uniquement droit devant la voiture mais suit aussi les contours de la route. Ainsi, le conducteur circule sur une chaussée que son véhicule éclaire en fonction de l’orientation des roues. Dans un virage, il a donc une meilleure visibilité de ce qui l’attend.

Phares intelligents - Système d'aide à la conduite

 

D’autres constructeurs, comme BMW, ont mis au point un système d’éclairage intelligent différent qui présente un autre avantage important : des capteurs sont présents sur la voiture et, de nuit, ils analysent les différentes sources lumineuses extérieures pour en adapter le faisceau lumineux. Ainsi si le conducteur roule plein phares et qu’il croise ou suit un autre automobiliste, la forme du faisceau lumineux change pour ne pas aveugler les autres usagers.

 

Park Assist (assistance au stationnement)

Le Park Assist est un système d’aide à la conduite qui peut être très apprécié de tous ceux qui détestent effectuer les manœuvres de stationnement. Il est déjà disponible sur certains modèles comme la Peugeot 208 et prend le contrôle pour garer la voiture en marche arrière en créneau, épi, bataille ou pour sortir d’une place de stationnement.

Quand une place assez grande pour se garer est détectée, le système Park Assist prend le contrôle de la direction de la voiture (le volant). Le conducteur, lui, garde le contrôle sur toutes les commandes qui servent à déplacer le véhicule (l’embrayage, les vitesses, le frein et l’accélérateur) mais il peut néanmoins reprendre le contrôle du volant à tout moment. Le système informe le conducteur avec des messages visuels et sonores pour lui permettre une manœuvre effectuée en toute sécurité.

Attention, ce système est différent de celui qui équipe la plupart des véhicules et qui émet une alerte sonore lorsqu’un obstacle devient trop proche, quand le conducteur se gare.

Park Assist - Système d'aide à la conduite

 

AEB

Pour effectuer un freinage d’urgence, il est nécessaire de se trouver au moins deux secondes derrière la voiture qui précède. Ces 2 secondes comprennent le temps de réaction du conducteur (entre le moment où le conducteur perçoit qu’il faut freiner et le moment où il agit sur la pédale de frein) et le temps de freinage (pendant lequel le véhicule ralentit jusqu’à l’arrêt complet). Toutefois, si le conducteur est distrait ou s’il est inattentif, le freinage survient souvent trop tard et créé un accident.

L’AEB (Automatic Emergency Braking, littéralement Freinage d’urgence autonome) est un système d’aide à la conduite qui équipe de plus en plus de véhicules aujourd’hui. À l’aide de capteurs radars et lasers reliés à l’ordinateur de bord, l’AEB détecte tout risque de collision avec un autre véhicule ou obstacle. Si un tel risque est perçu, le conducteur de la voiture est alerté pour qu’il puisse réagir. Si le conducteur ne réagit pas (ou pas assez rapidement), le système déclenche automatiquement un freinage très important. Le but n’est pas d’arrêter le véhicule (car il est trop tard) mais de réduire considérablement la vitesse de la voiture pour l’impact et donc diminuer le degré de l’accident. Dans certains cas, ce système prépare aussi l’impact à l’intérieur de l’habitacle, notamment en tendant les ceintures de sécurité des passagers. Il existe également une version de l’AEB pour éviter une collision avec des piétons, l’AEB Piétons. Il fonctionne sur le même principe.

AEB - Système d'aide à la conduite

 

bandeau_freinage

 

Images : Techno-car.fr, Opel, Autocult, BMW, Volkswagen, TheTelegraph, l’Argus