Comment sont nés les essuie-glaces ?

26 Avr 2018 | Le saviez-vous ?

Le premier essuie-glace a été mis au point en 1903 par Mary Anderson, une agricultrice et promotrice immobilière originaire de l’Alabama.

De passage à New York durant l’hiver 1903, Mary Anderson remarqua que les conducteurs de tramway ne pouvaient pas voir la route à travers le pare-brise tant celui-ci était recouvert de givre. Ils étaient obligés de sortir la tête par la fenêtre et s’arrêtaient régulièrement pour dégager la vitre.

Elle décida donc d’inventer un système pouvant être déclenché depuis l’intérieur de l’habitacle et qui permettrait de nettoyer les vitres. Cette même année, elle déposa un brevet sur le premier prototype d’essuie-glace : un bâton en bois rattaché à une lame en caoutchouc qui, lorsqu’il est actionné par le conducteur à l’aide d’un levier, balaie l’ensemble du pare-brise.

Si aujourd’hui les essuie-glaces nous semblent indispensables, il fallut à l’époque une dizaine d’années avant que les constructeurs automobiles jugent nécessaire d’intégrer cette invention à leurs automobiles.

 

Retrouvez tous nos conseils pour choisir et entretenir vos essuie-glaces.