Préparer sa voiture à une immobilisation prolongée

26 Nov 2018 | Entretien auto

A l’approche de l’hiver, beaucoup décident de remiser leur voiture au garage. Qu’il s’agisse d’une voiture ancienne, de collection, d’un camping-car ou d’une seconde voiture que vous n’utilisez que l’été, vos autos ont aussi besoin d’être choyées, même si elles dorment dans votre garage. En effet, votre véhicule s’use avec le temps, même s’il n’est pas utilisé ! Avant d’immobiliser votre véhicule, il est donc important de procéder à certaines vérifications et manipulations qui vous permettront de le retrouver en bon état après l’hivernage. Cela est également valable en été, lorsque vous partez en vacances sans votre véhicule pour un mois ou plus !
Avatacar liste pour vous toutes les étapes à suivre pour préparer au mieux votre véhicule à une longue immobilisation.

 

Avant l’immobilisation

1. Ne laissez pas votre voiture à l’extérieur

La première question à se poser est : où allez-vous stationner votre voiture durant cette longue période ? Il est très fortement conseillé de laisser votre véhicule à l’intérieur, à l’abri de la poussière et, en hiver, de la neige, de la pluie et du froid. De préférence, garez votre voiture dans un garage chauffé et pas trop humide.

Si vous n’avez pas de garage à votre disposition, recouvrez votre voiture d’une housse. En été, cela permettra de protéger votre auto du soleil, qui a tendance à abîmer les joints et ternir les couleurs. Tout au long de l’année, elle permettra d’éviter la corrosion provoquée par l’humidité et la pollution atmosphérique.

 

2. Nettoyez votre voiture

Nettoyage voitureUne fois que vous avez trouvé le lieu où vous allez stationner votre voiture, il faudra tout d’abord la nettoyer. Il est très important de commencer par laver et sécher la carrosserie, surtout dans le cas où vous auriez prévu de recouvrir votre voiture avec une housse de protection. En effet, si la carrosserie de votre véhicule est recouverte de poussière et autres saletés, la pose d’une housse pourrait rayer la peinture.

Pensez également à nettoyer vos jantes. Si possible, appliquez un produit antirouille sur vos jantes ainsi que sur les autres parties non recouvertes de peinture.

Nettoyez aussi l’intérieur de l’habitacle et le dessous de caisse, encore une fois pour éviter la rouille et l’accumulation de poussière.

 

3. Ventilez l’habitacle

Ensuite, ayez le réflexe d’aérer votre véhicule. Si vous ne le faites pas, l’humidité risque de s’accumuler à l’intérieur de l’habitacle et de provoquer des odeurs et des moisissures. Pour éviter ce désagrément, laissez vos vitres entrouvertes pour faire circuler l’air. Attention, il vaut mieux baisser vos vitres de seulement 1 ou 2 centimètres afin de ne pas laisser entrer la poussière ou d’éventuels animaux ou insectes.

De même, pensez à boucher l’admission d’air et le pot d’échappement, par exemple avec un chiffon. Cela évitera que des petites bêtes y installent leur nid ou leur toile…

Si vous avez laissé votre véhicule à l’extérieur, évitez de laisser les vitres ouvertes ! En revanche, vous pouvez laisser les ports d’aération ouverts à l’intérieur.

 

4. Débranchez la batterie

Batterie BoschSi vous en avez la possibilité, il est fortement recommandé de faire rouler votre voiture au moins une fois tous les quinze jours, ou bien de demander à un voisin ou membre de votre famille de le faire. Si vous n’en avez pas la possibilité, il faudra effectuer plusieurs manipulations indispensables.

La première chose à faire est de débrancher votre batterie pour éviter qu’elle se décharge. En effet, même lorsque le véhicule est à l’arrêt, la batterie est quand même sollicitée, notamment par tout ce qui touche à la mémoire de l’ordinateur de bord (codes de l’autoradio, horloge, calculateurs…). Pour ne pas retrouver votre batterie entièrement déchargée après une immobilisation prolongée de votre véhicule, pensez donc à débrancher la cosse négative. Dans le cas d’une immobilisation au-delà de trois semaines, il est conseillé de démonter votre batterie et la stocker.

Pour en savoir plus sur le stockage de votre batterie, rendez-vous ici.

 

5. Déchargez vos pneus

Sachez que lorsqu’un véhicule reste immobilisé, les pneus s’usent quand même. En effet, puisqu’ils supportent tout le poids du véhicule, ils peuvent s’affaisser. Si vous avez la possibilité de stocker vos pneus à part, retirez-les du véhicule. Sinon, surélevez votre véhicule en installant des cales ou sur-gonflez vos pneus de 25%. Mais attention, avant de reprendre le volant, réajustez la pression de vos pneus afin de ne pas les détériorer !

Retrouvez tous nos conseils pour un bon stockage de vos pneus.

 

6. Desserrez le frein à main

Cette étape est cruciale si vous avez l’intention de laisser votre véhicule durant une longue période. En effet, lorsque le frein à main est maintenu longtemps serré, il a tendance à se gripper au niveau des ressorts des mâchoires. La conséquence de ceci est une difficulté à desserrer le frein à main lorsque vous reprendrez votre voiture. IL est donc conseillé de desserrer votre frein à main durant le temps où votre voiture sera immobilisée. Si vous avez laissé les roues sur votre véhicule, pensez à les bloquer ! Pour cela, vous pouvez utiliser des cales.

 

7. Remplissez le réservoir essence

Si vous laissez le réservoir à essence vide durant toute la durée de l’immobilisation, des poussières et autres particules se déposeront au fond et risqueront de former une couche semblable à de la boue à l’intérieur du réservoir. Lorsque vous voudrez redémarrer votre véhicule, le moteur puisera dans cette couche de « boue » et sera vite endommagé. Cependant, il n’est pas utile de remplir votre réservoir à essence au maximum, au contraire. L’essence perd en qualité au fil du temps, il vaut donc mieux remplir votre réservoir à moitié quand votre véhicule ne roule pas, puis compléter jusqu’au plein avant de reprendre la route. Cela permettra à l’essence « récente » de se mélanger avec celle qui était déjà présente dans le réservoir, rehaussant ainsi les qualités de cette dernière.

Il faut également savoir qu’une condensation peut apparaître sur les parois du réservoir qui ne sont pas en contact avec l’essence. Pour éviter ce phénomène, nous vous recommandons vivement de remplir votre réservoir à moitié avec un carburant premium.

 

8. Vérifiez vos liquides de frein et de refroidissement

Liquide de freinIl est recommandé de remplacer vos liquides de frein et de refroidissement par du liquide neuf. Prévoyez du liquide de refroidissement quatre saisons, qui résiste aussi bien au gel qu’à la corrosion. A l’inverse, l’antigel présent dans le liquide de refroidissement pour l’hiver provoque des risques de corrosion.

Vérifiez également les niveaux de liquide de frein et de refroidissement.

 

9. Protégez vos essuie-glaces

Protéger vos essuie-glaces

Source : Jeep.fr

Pensez aussi à vos essuie-glaces ! Après de longs mois d’immobilisation, le caoutchouc de vos balais d’essuie-glace finit par accrocher au pare-brise. Pour ne pas risquer de le déchirer en remettant vos essuie-glaces en marche, vous pouvez envelopper vos essuie-glaces (par exemple, dans une serviette ou du film plastique) avant de les reposer sur votre pare-brise. Par contre, n’oubliez pas d’enlever le film plastique au moment où vous reprenez la voiture, sinon, vos essuie-glaces seront beaucoup moins efficaces…

 

Après l’immobilisation

Si vous avez bien suivi toutes ces étapes, vous pourrez reprendre la route sans problème. Cependant, il faudra quand même procéder d’abord à quelques vérifications :

  • Vous assurer que la batterie que vous avez replacée ou rebranchée est bien chargée ;
  • Vérifier la pression de vos pneus ;
  • Contrôler les niveaux d’huile et de tous les liquides (refroidissement, lave-glace, frein) ;
  • Vous assurer qu’il n’y a aucune fuite ;
  • Tester le fonctionnement de la pédale de frein et d’embrayage, ainsi que le frein à main (pas de résistance anormale) ;
  • Démarrer le moteur et le laisser tourner au ralenti pendant quelques minutes. Vous pouvez pendant ce temps contrôler les voyants, les éclairages, l’électronique embarquée.

 

Pack révision sur Avatacar.com