Les freins carbone peuvent-ils équiper nos voitures ?

14 Juin 2018 | Le saviez-vous ?

A l’origine, les freins à disque carbone furent conçus pour les avions : beaucoup plus légers que les freins en acier, ils ont également été utilisés pour les navettes spatiales et les TGV. Ils furent introduits en Formule 1 dans les années 1980. Sur circuit, les freins carbone sont appréciés pour leurs nombreux avantages : légèreté, précision, durabilité et résistance aux écarts de température induits par les nombreux freinages. Ces caractéristiques en font des freins extrêmement efficaces pour une Formule 1.

Les freins carbone ne sont cependant pas adaptés pour équiper une voiture de série. En effet, avant de pouvoir fonctionner efficacement, ils ont d’abord besoin de monter en température (au moins 250-300°). Sur nos voitures, les freins doivent fonctionner rapidement à de très faibles températures : c’est par exemple le cas pour la conduite en ville, qui nécessite des arrêts fréquents à faible vitesse (feux rouges, stop…).

Enfin, un autre inconvénient des freins carbone est leur coût extrêmement élevé, dû à leur fabrication très complexe. Un seul jeu de disques peut coûter entre 5000 et 10000€ !