Quelle est l’origine de l’avertisseur sonore ?

21 Juin 2018 | Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, l’utilisation de l’avertisseur sonore (communément appelé « klaxon ») est régie par une réglementation stricte. Il est interdit en ville et de nuit, sauf pour avertir les autres utilisateurs d’un danger avéré. L’utilisation de l’avertisseur sonore à tort peut entraîner une contravention de deuxième classe, c’est-à-dire une amende forfaitaire de 35€ pouvant monter jusqu’à 150€ !

La toute première réglementation concernant ce système remonte à 1865 lorsque le Locomotives Act fut publié au Royaume-Uni. L’une des lois votées stipulait que tout véhicule automobile devait être précédé d’un homme à pied portant un drapeau rouge et un avertisseur sonore afin de prévenir les véhicules hippomobiles de son approche.

Plus tard, l’avertisseur sonore sera directement intégré aux véhicules. Le premier système électrique permettant d’amplifier le son pour le rendre suffisamment puissant est inventé par l’américain F.W. Lovell. Il nomme ce système « Klaxon » en référence au terme grec « klazō » signifiant « crier ». Ce nom propre deviendra par la suite un nom commun.

Le klaxon est aujourd’hui obligatoire sur tous les véhicules.