D’où vient le traîneau du Père Noël ?

24 Déc 2018 | Le saviez-vous ?

Encore aujourd’hui, l’origine du Père Noël reste assez floue. Il existe plusieurs versions, mais aucune n’est officielle ! Selon la version la plus vraisemblable, son ancêtre est l’évêque Nicolas de Myre, qui aurait vécu entre le IIIème et le IVème siècle. Plus connu sous le nom de Saint Nicolas, il est aussi le patron des enfants. On le représente souvent en train de distribuer des bonbons ou des cadeaux aux enfants sages.
L’image actuelle du Père Noël, sous les traits d’un vieil homme vêtu de rouge et portant une barbe blanche, s’est aussi nourrie de bien d’autres traditions et légendes venues du monde entier. Le fameux traîneau tiré par des rennes a probablement été influencé par la culture nordique. Mais comment est-il devenu aussi populaire à travers le monde ? Avatacar vous raconte la petite histoire du traîneau du Père Noël.

 

L’origine du traîneau du Père Noël

Saint Nicolas

Saint Nicolas

La légende de Saint Nicolas raconte que celui-ci se déplaçait à dos d’âne. Il faut attendre le XIXème siècle pour voir apparaître le fameux traîneau. La première mention du traîneau du Père Noël est attribuée à l’auteur Clément Clarke Moore, dans son poème « La visite de Saint Nicolas » (ou « La nuit d’avant Noël »). Celui-ci fut publié pour la première fois en 1823 dans un journal américain. L’auteur y décrit Saint-Nicolas sous les traits d’un un lutin « espiègle » et « dodu » aux vêtements rouges et à la longue barbe blanche. Appelé « Père Noël » dans le texte, il se déplace dans les airs sur un traîneau tiré par huit rennes et passe par les cheminées des maisons pour distribuer les cadeaux. Le texte connut un tel succès que cette nouvelle représentation de Saint-Nicolas fut adoptée aux quatre coins du monde.
Les huit rennes qui tirent le traîneau du Père Noël ont conservé les noms donnés par l’auteur. On retrouve ainsi Tornade, Danseur, Furie, Fringuant, Comète, Cupidon, Eclair et Tonnerre. Un neuvième renne au nez rouge, appelé Rudolf, apparut au XXème siècle. C’est lui qui guide le traîneau du Père Noël dans la nuit.

 

Tour d’horizon des moyens de transport du Père Noël

Si le traîneau est le moyen de transport du Père Noël le plus courant dans le monde, il faut savoir que certains pays font exception. Selon la tradition hollandaise, le Père Noël part d’Espagne pour arriver aux Pays-Bas dans un bateau chargé de cadeaux. Au Luxembourg, il est toujours accompagné du Père Fouettard et se déplace en hélicoptère ou en train, et parfois à dos d’âne. D’autres pays ont préféré adapter la représentation du Père Noël à leur propre culture ou climat. C’est le cas de l’Australie, où l’on raconte que le Père Noël arrive sur une planche de surf. Sur l’Île de la Réunion aussi, les rennes sont peu crédibles ! On a donc coutume de les remplacer par des bœufs.

Dodge Challenger SRT hellcat

La Dodge Challenger SRT Hellcat du Père Noël

Mais même dans les régions du monde qui ont adopté le traîneau, le Père Noël utilise aujourd’hui une multitude de moyens de transports différents, notamment dans la publicité ! En effet, à l’approche de Noël, certaines marques n’hésitent pas à s’approprier le personnage du Père Noël afin de promouvoir leurs produits. C’est le cas des constructeurs automobiles, qui en profitent pour moderniser le traîneau du Père Noël. Ainsi, Dodge a choisi cette année d’offrir au Père Noël une Challenger SRT Hellcat rouge flambant neuve…

 

Huiles moteurs sur www.avatacar.com